Samedi 28 novembre 2020

Tu avais été un moment d’espoir, il y a quelques jours. Oh ça n’avait pas duré longtemps, mais encore j’en ris, tellement je peux rire de moi dans ce que j’exprime de fulgurant parfois, dès qu’une petite lueur brille, dès qu’une petite surface se craquelle ; cette fois j’avais pris E à témoin. Tu m’avais abordé sur ce réseaux social où l’on aligne souvent des vacuités carrées. Tu y montrais ce que depuis tu as partiellement caché, toujours cette même partie de ton corps, ton torse. Tu m’avais abordé pour me féliciter de mes images. La réciproque n’était encore vraie : tu n’avais pas tout dévoilé de ton art, malgré la joliesse de cette silhouette. Nous avions donc parlé d’images. Et continué à en parler après que tu avais précisé les contours de ta vie amoureuse. Ça changeait tout et ça ne changeait rien.
Ce matin nous nous sommes rencontrés. Il y avait bien sûr cette lumière d’hiver, si belle, si belle qu’on en oublie le froid, sur ce pont, démasqués. Je ne savais pas encore si ta photogénie, claquant devant le bleu du ciel, ferait portrait. Je ne le sais pas encore.